Que faut-il prendre en considération si vous envisagez de vendre votre maison ?

Une décision d’achat peut être motivée par différents facteurs aussi bien rationnels qu’émotionnels. Du point de vue de l’acheteur, la première impression est la seule qui compte. C’est pourquoi la maison que vous souhaitez vendre doit être en parfait état.

Préparer le logement

Si vous souhaitez faire bonne impression auprès des visiteurs de la propriété, optez pour une décoration sans fioritures afin de donner l’occasion au potentiel acheteur de se projeter dans le bien visité. Il est recommandé que tout dégât doive être réparé à l’avance pour ne pas faire fuir les visiteurs. Pendant la visite, il est également important de ne pas bousculer l’acheteur. Laissez leu se faire son propre avis.

Quel prix devriez-vous afficher ?

Certes le prix avec lequel vous avez acheté votre bien immobilier est important, mais il faut se renseigner sur les prix du marché immobilier au moment de la vente. Concrètement, comment savoir quel est le juste prix pour le bien que vous envisagez de vendre ?

Recherchez des biens mis en vente similaires au votre et étudiez leurs prix afin d’obtenir un prix de vente moyen. Vous devez tenir compte de facteurs tels que la surface du bien ou le nombre de pièces. Il faut aussi prévoir une marge de négociation avec le client. Les collaborateurs de la Forêt Paris 17 peuvent vous remettre gratuitement une estimation confidentielle de votre bien sous 24 heures et vous guider dans toutes les démarches nécessaires à la vente de votre bien (diagnostics, documents ALUR, rédaction et signature en agence de la promesse etc.),

Avez-vous besoin d’un indicateur pour savoir si le prix que vous avez défini est le bon ? Parfois le nombre de visites de clients intéressés peut être un bon indicateur.

Comment prouver que vous êtes le propriétaire du bien immobilier ?

Quand il s’agit de vendre votre maison, vous devrez prouver à l’acheteur que vous êtes le propriétaire du bien. Vous aurez à fournir tous les documents nécessaires (titre de propriété par exemple) et sans demander une contrepartie financière à l’acheteur.

En finalisant la transaction immobilière, l’acheteur aura une copie de l’acte de vente portant sa signature et celle du vendeur. Ce document prouvera la transmission de la propriété du bien d’une personne à une autre.

Listes des points à considérer lors de l’achat d’une maison de vacances